Obtenez un devis assurance voiture sans permis pour votre voiturette.

Caisse à savon, pot de yaourt, cacahuète ou voiturette…  la voiture sans permis émerge des surnoms dans la tête des Français. La tendance s’inverse durant quelques années en copiant les modèles des petites Citadines. Les voitures sans permis étaient acquises traditionnellement par une population vivant en milieu rural et par les personnes âgées. Mais de nos jours, nombreux sont les jeunes de plus de 16 ans qui l’optent mais aussi pour ceux qui sont ajournés lors de l’examen de conduite. Ces Vsp sont idéals en ville avec sa vitesse maximale de 45 kilomètres par heure. Le principe est de conduire une voiturette sans avoir ce fameux permis, en effet c’est tout à fait possible. Certes, il est toujours recommandé de vous souscrire à une assurance avec la garantie responsabilité civile.

Comparer les devis assurance voiture sans permis (vsp)

Devis assurance voiture sans permisD’une part, trouver une proposition d’assurance pour voiture sans permis correspond à chercher un devis assurance voiture sans permis, par le biais de comparateur. Pour trouver le contrat adéquat à vos besoins et le moins cher possible vous pouvez faire des simulations dans un comparateur. En effet, certains assureurs proposent un contrat spécialement pour vos voiturettes. Des offres visibles sur des comparateurs d’assurance en ligne afin de trouver le meilleur prix.

D’autre part, plusieurs solutions seront vous proposer. La solution la plus simple était de contacter une compagnie d’assurance et de lui demander un devis pour couvrir votre voiturette par des garanties que vous avez choisies. En outre, pour en  être sûr de trouver une bonne assurance, faite appelle à son comparateur spécialisé en permettant de recevoir à chaque instant plusieurs devis assurance voiture sans permis personnalisé à votre demande.

Les réglementations d’une voiture sans permis.

En matière de VSP, la législation a imposé qu’elle ne doit pas dépasser les 45 kilomètres par heure. Ainsi pour ceux qui veulent tenter un débridage du moteur, qui depuis 2006 constitue une infraction pénalisée par 30 000 euros et deux ans de prison. Donc seront considérées comme pénalement en infraction les voitures sans permis dépassant les 55 km/h.

Par ailleurs, la voiture sans permis met en cause certaines contraintes à l’extrême limite par la motorisation. De ce fait, les compagnies d’assurance traditionnelle refusent souvient de bien vouloir protéger les véhicules sans permis, c’est pour cela que les contrats trouvés sont fréquemment embelli. Également, il est impossible d’emprunter les voies express à bord d’une voiture sans permis et de traverser les frontières de l’hexagone.